La technologie vocale innove pour faciliter le quotidien des aveugles et des malvoyants dans leur cuisine.

Connaissez-vous ce "cadeau-surprise" qui consiste à offrir à des jeunes mariés des boites de conserves dépourvues de toute étiquette ? L’idée est d’adapter le repas en fonction de ce qu’on découvre en ouvrant chaque boite. On espère ouvrir une boite de raviolis, mais, oh surprise, ce sont des pêches au sirop… dans de telles circonstances, c’est plutôt drôle.

Mais si cette situation était quotidienne, ce serait tout de suite beaucoup moins drôle. Et c’est exactement ce qui arrive aux aveugles et aux malvoyants.

scannerPour pallier ce problème, un lecteur de code-barres parlant est actuellement en test en Suisse. Développé par la société Bones SA en partenariat avec Migros (premier groupe de distribution suisse), ce lecteur se présente sous la forme d’un petit appareil portable multifonctionnel pourvu d’un scanner. Le boîtier, qui a la taille et l'aspect d'une petite télécommande, lit le code-barres des produits et énonce leur nature par synthèse vocale. Cet appareil est configuré pour reconnaître 50.000 articles de consommation courante vendus par Migros.
"C'est presque indispensable à une personne aveugle souhaitant vivre de façon autonome", a expliqué le porte-parole de l'Union suisse des aveugles, Martin Mischler.

Disponible à partir de début avril, le scanner sera vendu 500 francs suisses (333 euros) par l'Union suisse des aveugles. "J’ai été contacté par un prestataire de solutions vocales spécialisé dans la reconnaissance des code-barres, dans l’idée de développer ce produit sur le marché français", nous a confié M. Mischler.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés, car la génération TLM Com se mêle de ceux qui ne la regarde pas.

---

Accédez au magazine d'actualités de l'Association Valentin Haüy.