Les opératrices virtuelles offrent un accueil téléphonique automatique –et bien d’autres services- de qualité.

En complément à notre dernier billet concernant la présentation des opératrices virtuelles à des entrepreneurs, voici la suite des questions/réponses abordées lors de la table ronde.


J’ai beaucoup de clients étrangers qui ne parlent qu’anglais : comment une opératrice virtuelle peut-elle gérer leurs appels ? welcome Notre système permet de traiter des appels dans différentes langues. Après s’être présentée dans 2 langues (Français et Anglais par exemple), l’opératrice virtuelle propose aux appelants de poursuivre la conversation dans la langue de leur choix. (Cf notre billet "Accueil client : la 1ère image de votre entreprise")

Certains de mes clients refuseront catégoriquement de parler à une machine. Nos opératrices virtuelles offrent toujours le choix de basculer sur le standard classique. Notre expérience nous montre qu’il y a toujours un temps d’adaptation lors de la mise en place d’une telle solution. Cela passe également par une information envers le personnel de l’établissement qui pourra expliquer aux interlocuteurs « récalcitrants » les bénéfices de ce choix. (Cf notre billet "Accueil virtuel : moins d’attente pour moins de stress")

Vous nous avez parlé de traitement automatique d’appels sortants : comment cela fonctionne-t-il ? Notre système permet d’appeler des numéros de téléphones enregistrés dans des listes et de diffuser, grâce à la synthèse vocale, des informations rapidement vers un très grand nombre de destinataires. Ce type de service permet de personnaliser vos actions de communication tout en évitant de mobiliser des ressources internes. (Cf notre billet "Campagne automatique d’appels de masse")

(à suivre...)