La technologie des opératrices virtuelles est rentable pour une PME.

Troisième et dernière partie des questions/réponses abordées lors de la table ronde avec des entrepreneurs.
(Cf 1ère partie "La gestion de la relation client par le vocal" et 2ème partie "Serveur vocal interactif : pour améliorer l'image des entreprises et des établissements").


La majorité de mes salariés a une ligne directe et notre système actuel gère un annuaire d’entreprise de plus de 300 noms : quel intérêt pour mon entreprise de choisir votre solution ? Il y en a au moins deux :

economies

  • l’allègement sur le coût d’abonnement de vos lignes télécoms : avec l’accueil téléphonique par reconnaissance vocale, plus besoin de numéros directs. Dorénavant, pour contacter votre entreprise, un seul numéro suffit. L’opératrice virtuelle prend ensuite la relève pour transmettre l’appel à qui de droit.
  • La mise a jour automatique de votre annuaire vocal : notre solution peut se synchroniser avec un annuaire d’entreprise existant. Ainsi, vous disposez d’une application constamment à jour. De plus, les modifications de personnes (départ ou arrivé d’un collaborateur par exemple) ou de services sont très simples. Notre application permet de faire évoluer l’annuaire au rythme de votre entreprise. (Cf notre billet "Comment une opératrice virtuelle peut fidéliser vos collaborateurs")

Combien coûte cette technologie ? Il y a toujours un environnement téléphonique et informatique à prendre en compte pour affiner un chiffrage. Cela va dépendre également du nombre de noms (personnes et services) à reconnaître dans le cas d’une opératrice virtuelle en charge de l’accueil. Pour une PME de 100 personnes, le ticket d’entrée est inférieur à 15.000 € compensé très rapidement par un gain de productivité des ressources internes.