Les opératrices virtuelles soutiennent le 33700, l'antispam SMS.

Certaines opératrices virtuelles qui animent ce blog sont susceptibles d’envoyer des SMS dans le cadre de leur activité professionnelle, comme par exemple pour informer les administrations et le grand public dans le cas d’une alerte sanitaire (Cf notre billet « Préparer une alerte plan blanc ».)

Or, nous regrettons vivement le débordement de certaines sociétés qui envoient des SMS pour abuser leurs destinataires. Loteries fictives, messages faussement personnalisés… de plus en plus d’utilisateurs de mobiles reçoivent des SMS indésirables qui les incitent à composer des numéros surtaxés, du type : « Cela fait 29 jours que vos chèques sont en attente de retrait! Merci de nous contacter avant le 31 au 0899 XX XX XX pour retrait ».

anti spamEn concertation avec le Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation, opérateurs télécoms, éditeurs de services et hébergeurs ont décidé de mettre en œuvre un dispositif d’alerte par SMS : le 33700.

Objectif : permettre aux consommateurs de signaler ces SMS abusifs.

Voici la procédure à suivre:
Etape 1 : Vous recevez par SMS un message abusif
Etape 2 : Vous transférez tel quel ce SMS au 33700
Etape 3 : Vous recevez un message du 33700 vous invitant à compléter votre signalement en renvoyant au 33700 le numéro depuis lequel vous avez reçu ce SMS abusif
Etape 4 : Vous recevez un message du 33700 vous indiquant que le signalement est terminé. L'envoi d'un SMS au 33700 s'effectue au prix d'un SMS normal (non surtaxé). Il est inclus dans les forfaits des opérateurs mobiles.

Suite à ces signalements, des actions seront menées par les opérateurs auprès des sociétés concernées.

Nous utilisons la technologie SMS comme un outil de travail et de communication pour offrir toujours plus de services. Vous ne recevrez JAMAIS de spam de la part des opératrices virtuelles.


Accédez aux sites : logo FFTelecom logo afom