Crayon à lecture optique et opératrice virtuelle : un combat commun pour faciliter la gestion de votre établissement

Imaginez les situations suivantes :

Mise en situation n°1 : vous êtes dans un restaurant, assis à table et pressé. Vous faites signe au serveur, qui arrive et prend votre commande sur un calepin, avec un stylo. 10 mn plus tard, vous êtes servis.

Mise en situation n°2 : vous êtes dans un restaurant, assis à table et pressé. Vous faites signe au serveur, qui arrive et prend votre commande sur un petit écran avec un crayon optique. 5 mn plus tard, vous êtes servis.

serviceEntre ces 2 mises en situations, les différences sont :

  • pour vous, client : la rapidité du service
  • pour le restaurant : la rapidité dans la transmission d’information ET dans la gestion de ses stocks.

Car lorsque le serveur valide la commande avec son crayon à lecture optique, non seulement l’information est transmise instantanément en cuisine, mais elle est couplée avec le logiciel de gestion de stocks. Ainsi, à la fin de chaque service, le gérant sait quelle quantité de marchandise a été consommée ; et il sait également ce qu’il doit commander pour le prochain service.

De la même manière, les opératrices virtuelles gèrent la transmission d’appels téléphoniques simples dans l’idée de:

Les solutions virtuelles évoluent afin de faciliter la transmission de données informatisées. Pour garantir un service de qualité à vos clients tout en optimisant la gestion de votre établissement. L'assurance d'un service "gagnant / gagnant".