Bravo aux secouristes et aux hommes du SDIS 64, ainsi qu’aux opératrices virtuelles impliquées à leurs cotés !

Après avoir passé quatre jours à 700 mètres sous terre dans le gouffre de Romy, trois spéléologues bloqués après une subite montée des eaux, ont retrouvé l’air libre hier.

SpéléoCette vaste opération de secours pilotée par le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) des Pyrénées-Atlantiques, a nécessité d'importants moyens humains (pompiers, gendarmes, plongeurs) et matériels (hélicoptères). Parmi les nombreux commentaires glanés sur internet, nous avons choisi cet extrait : «Ce qui me fait réagir c'est les risques que ces 3 spéléologues font prendre à leurs sauveteurs et l’argent que ces sauvetage coûtent (…) Car en tout cas il y a des hommes courageux qui "y vont" souvent au péril de leur propre vie. Et souvent, c’est à peine si on les remercie.»
Pour nous en effet, les vrais héros de cette opération sont les secouristes qui ont tout mis en œuvre sur le terrain pour sortir les spéléologues bloqués.

En garantissant un accueil et une transmission des appels téléphoniques « TIP TOP » (Cf notre billet : Une opératrice Wel'Com au secours des pompiers ), nous sommes fières d’avoir épaulé les équipes de secouristes impliquées sur ce sauvetage.

Un grand bravo virtuel à ces hommes de l’ombre bien réels !