Comment pallier les interdictions de visites dans les maternités et accroître la qualité de leurs services d’informations ?

Maternité CastresDepuis vendredi dernier, aucune visite n’est autorisée à la maternité de Castres. Des cas de grippe A ayant été avérés dans l’établissement. Impossible donc de rendre visite aux mamans et à leur nouveau né, sauf pour le père ou la personne la plus proche de la mère.

Cela engendre forcément une augmentation des appels téléphoniques.

Comment permettre aux visiteurs « refoulés » de joindre rapidement chaque maman concernée ?
Comment permettre à ces mamans de répondre à chaque appel si elles sont occupées ou si elles se reposent ?

En équipant les maternités d'un accueil interactif.

Avec ces systèmes de reconnaissance de la parole, les appelants prononcent le nom de la maman qu’ils souhaitent joindre. Une opératrice virtuelle les met alors directement en relation avec elle. Et si la maman n’est pas disponible, ou si elle souhaite se reposer, elle peut enregistrer un message d’information et basculer les appels directement sur sa messagerie personnalisée.

Au-delà de l’accueil téléphonique personnalisable, ce système propose également des services d'informations vocales tels que la réservation de taxi, des achats en boutique ou encore la réservation de repas.

Pour améliorer leur accueil téléphonique tout en augmentant la qualité de leurs systèmes d’informations, les établissements de santé sont nombreux à choisir des solutions de reconnaissances de la parole. Car les opératrices virtuelles permettent de traiter des problèmes réels. Les TIC pour soigner l'éthique ?...